Pour évacuer les eaux sales de votre cuvette, il convient d’investir dans l’achat d’une chasse d’eau. Cette dernière est composée d’un mécanisme. Il peut exister sous différentes formes : à poussoir ou à tirette. Mais quelles sont leurs différences ? Leurs avantages ? Ou encore, leurs inconvénients ? Le blog d’Outiz s’occupe de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur ce vaste sujet que sont les toilettes !

Mécanisme de chasse d’eau à poussoir

Actuellement, le mode de déclenchement le plus courant est le mécanisme de chasse d’eau à poussoir. Et pour cause ! En plus de posséder un fonctionnement enfantin (il suffit d’appuyer sur un bouton pour libérer l’eau contenue dans le réservoir), il permet surtout de faire des économies d’eau ! Deux modèles existent :

  • A simple poussoir

A l’aide d’un simple bouton il vous est possible de contrôler la libération de l’eau de votre réservoir. En effet, vous pouvez stopper le flux d’eau une fois que vos excréments sont partie de la cuvette/l’eau est de nouveau propre. Plus besoin d’attendre que le réservoir se vide, comme sur les anciens modèles ! C’est donc un modèle clairement plus économique.

  • A double poussoir 

Cette chasse d’eau à deux vitesses est plus évoluée que son homologue à simple bouton. Elle possède une double commande (souvent deux boutons poussoirs) et vous permet donc de choisir la quantité d’eau que vous souhaitez libérée. Tout dépend s’il s’agit d’une petite ou d’une grosse commission. Il y a, en effet, un petit et un gros bouton. Le petit permet de libérer une quantité d’eau plus faible que si vous décidez d’actionner le gros. La consommation d’eau est ainsi limitée et vous faites des économies non négligeables ! A savoir que les volumes peuvent parfois être ajustés. Votre consommation est ainsi maîtrisée !

Mécanisme de chasse d’eau à tirette

Avec ce type de modèle, il suffit de tirer verticalement (vers le haut donc) sur une tige métallique. C’est elle qui va débloquer le mécanisme et permettre à l’eau du réservoir de se déverser dans la cuvette. Ce système est très vieux – plus d’une vingtaine d’années – et se fait de plus en plus rare car il empêche de gérer la quantité d’eau libérée. Ce ne sont donc pas des modèles économiques à l’usage mais intéressant à l’achat pour les petits budgets. Il est disponible à partir de 10 euros.

Vous l’aurez compris, cette solution est la plus ancienne alors que la première permettra de faire des économies d’eau en adaptant le volume d’eau délivré à vos besoins.

A vous de faire le bon choix parmi les mécanismes WC disponibles sur le marché !