Lorsque des travaux de plomberie ou de chauffage sont nécessaires, certaines pièces sont indispensables pour travailler dans de bonnes conditions et efficacement. C’est justement le cas avec la vanne d’arrêt d’eau qui permet d’isoler une partie de l’installation sans devoir couper toute l’alimentation générale en eau. Outiz vous aide à comprendre et à maîtriser ce dispositif on ne peut plus pratique et malin.

Les différents types de vannes d’arrêt

Les vannes d’arrêt évitent les risques de dégâts des eaux. Certains modèles de vanne permettent également de réaliser des purges et donc de protéger l’installation contre les températures hivernales trop basses et le gel. Il en existe plusieurs sortes.

  • Installé sur le système d’alimentation d’un lavabo ou d’une chasse d’eau, le robinet équerre se fixe en se vissant d’un côté, et accueille le flexible de l’autre en formant un coude à 90°.
  • La vanne PVC pression est plutôt utilisée dans le domaine de l’industrie, car elle supporte des pressions plus élevées. Faite en PVC pression, elle est extrêmement résistante et existe dans des versions vanne à sphère ou quart de tour à boisseau à bille.
  • Autre type, la vanne PE s’installe sur les canalisations du même nom qui sont généralement enterrées. Il existe également des vannes solaires spécialement conçues pour les installations de ce type et leurs fluides à haute température.

Question commande, les vannes d’arrêt peuvent être quart de tour ou papillon. Dans le premier cas, il convient de tourner la poignée d’un quart de tour seulement, contrairement au second qui nécessite un peu plus de rotation.

Les avantages de la vanne à sphère

La vanne à sphère est de plus en plus utilisée, car elle est pratique et facile à faire tourner (en un simple quart de tour, elle s’ouvre ou se ferme). Elle ne nécessite aucun entretien, contrairement aux robinets qui imposent un changement de joint régulier, et est moins sensible à l’usure. Elle est également silencieuse et ne modifie en rien le débit et la pression de l’eau qui la traverse tout en profitant de cet écoulement pour s’autonettoyer. De plus, elle permet de réaliser des purges et donc de protéger l’installation contre les températures hivernales trop basses et le gel.

Comment installer une vanne d’arrêt d’eau ?

Pour que le système reste étanche après l’installation de la vanne d’arrêt, vous avez trois méthodes différentes d’installation.

  • La première consiste à coller la vanne, uniquement si cette dernière est faite de PVC. Il vous faut alors dégraisser les pièces en ponçant légèrement puis garnir de colle avant de maintenir en pression les deux parties pendant quelques secondes.
  • Les vannes à sphère en laiton sont, elles, à visser et nécessitent parfois de rajouter un joint.
  • D’autres réclament une compression. C’est le cas des modèles en PE qui sont souples et qui viendront ici se déformer pour assurer l’étanchéité de la vanne.

Comment choisir sa vanne d’arrêt ?

La plomberie est une affaire de détails et de précision. C’est pourquoi il est indispensable de connaitre parfaitement la taille de la vanne d’arrêt que vous devez installer. Soyez donc attentif lors du choix de cet élément. Car entre diamètre intérieur et extérieur, il peut y avoir de sérieuses différences. Alors, pour être sûr de vous, vérifiez toujours le diamètre nominal.

La vanne d’arrêt d’eau est un composant essentiel de tout travail de plomberie et/ou de chauffage. C’est pourquoi Outiz vous conseille d’être attentif lors de l’achat de cet élément et de vous offrir un modèle de qualité qui vous évitera les mauvaises surprises dans le temps.