Un outil électroportatif comme la scie sabre peut vous rendre de précieux services dans vos travaux de bricolages quotidiens. Aussi est-il important de bien l’entretenir et l’affûter, pour qu’elle ne perde pas en performances et qu’elle continue de vous servir le plus longtemps possible. Outiz vous délivre quelques conseils pour vous aider entretenir votre scie sabre aussi efficacement que possible.

L’entretien quotidien de la scie sabre

La première chose à faire pour garder votre scie sabre propre et fonctionnelle est de lui accorder un entretien quotidien, c’est-à-dire prendre quelques minutes après chaque utilisation pour la nettoyer et la ranger convenablement. Pour cela, plusieurs gestes simples peuvent être appliqués dès la fin de votre session de travail. Le premier d’entre eux consiste à nettoyer votre lame à l’aide de d’un chiffon enduit d’alcool à brûler pour faire disparaître les traces de résine de bois.

Prenez également le temps de graisser votre lame avec une huile ou un produits spécialisé tel que la paraffine, particulièrement indiquée si votre lame est un peu oxydée. Veillez bien à enlever le surplus de graisse après l’application !

Pour ce qui est du stockage, rangez votre scie à la verticale, lame vers le bas, dans un endroit sec à l’abri du soleil.

L’entretien avancé de la scie sabre

Votre scie doit parfois subir soin plus poussé. Si votre denture a besoin d’un coup de jeune, vous pouvez, par exemple, passer une pierre à huile sur celle-ci, puis frotter avec une brosse dure.

Pour faire disparaître les traces les plus tenaces, le pétrole vous sera très utile et ne manquera pas de laisser votre lame impeccable. Ces nettoyages avancés sont idéalement effectués environ une fois par mois pour garder votre scie parfaitement fonctionnelle.

Dans le cas où votre lame serait oxydée, il s’agit de faire preuve de délicatesse. Essayez de poncer très délicatement votre lame, par petites touches, de manière à éliminer les traces de rouille. Cette opération redonnera son aspect neuf et son tranchant à votre lame.

 

L’affûtage de votre scie sabre

Comme toutes les lames de scie, celle de votre scie sabre doit parfois êtres affûtée pour rester au sommet de ses capacités. Attention toutefois, les lames en acier trempé ne supportent pas cette opération. Si vous voyez des reflets bleutés sur la denture, cela signifie que votre lame est en acier trempé. Ces lames se jettent après usure. L’affûtage en lui-même ne peut pas se faire sans deux étapes préalables. Commencez par le nivelage de votre scie. Immobilisez-là dans un étau, puis équipez-vous d’une lime plate pour limer légèrement la pointe des dents afin de toutes les remettre à la même hauteur.

Passez ensuite à l’avoyage. Pour cela, gardez votre lame immobilisée et munissez-vous d’un tournevis plat. Glissez votre outil entre chaque dent de votre scie et pivotez-le afin d’incliner les dents alternativement vers la droite et la gauche, sans forcer outre mesure. Vous pouvez également utiliser une pince à avoyer, très pratique pour cette tâche. Cette opération permet de redonner l’espace nécessaire entre les dents en les inclinant pour que votre scie reste efficace. Il s’effectue environ tous les trois ou quatre affûtages, mais pas systématiquement.

Enfin, l’affûtage de la lame à proprement parler consiste à utiliser un tiers-point, qui se présente sous la forme d’une fine lime. Passez-le de haut en bas sur chacune des dents de votre scie de manière à affiner son tranchant. Attention, il s’agit de bien faire chaque dent indépendamment sans tirer votre lime sur toute la longueur de votre lame. Cela risquerait d’abîmer définitivement votre scie.

 

Vous pouvez maintenant prendre soin de votre scie sabre de manière complète pour lui donner la plus longue durée de vie possible. Veillez bien à respecter minutieusement ces étapes, et vous verrez que votre outil continuera longtemps à vous assister durant vos travaux !

Pour en savoir plus :