Aucun bricoleur ne peut se passer de sa scie circulaire, indispensable pour tous vos travaux de découpe sur bois ou métal. Sans elle, vous vous sentiriez démuni ! C’est pourquoi il est important de se servir correctement de celle-ci et de l’entretenir convenablement, afin de lui assurer une durée de vie optimale. Outiz vous propose de lire ses conseils pour assurer une santé durable à votre scie circulaire.

De la bonne utilisation de la scie circulaire

Votre scie circulaire peut être utile pour couper de nombreux matériaux. A ce titre, il est important de l’équiper avec une lame adaptée. Ce faisant, vous lui assurez une meilleure résistance ainsi que la certitude de ne pas l’abîmer durant votre travail.

Ensuite, nous vous recommandons de vous équiper d’un guide de coupe, qui vous permettra de concentrer vos efforts selon un tracé précis et de ne pas solliciter excessivement le moteur durant de trop longues durées. Mieux vaut définir un itinéraire de découpe qui vous évitera de coincer votre scie dans le matériau, ce qui pourrait l’endommager.

Durant votre découpe, nous vous conseillons de ne jamais forcer sur votre machine. Prenez votre temps, laissez votre scie prendre le rythme qu’il lui faut pour couper efficacement et totalement le matériau avant de chercher à la faire avancer à tout prix. Chercher à faire vite à tout prix est le meilleur moyen de faire chauffer inutilement le moteur et donc d’endommager définitivement votre scie.

On ne saurait que trop vous conseiller certains accessoires comme le variateur de vitesse, le couteau diviseur ou l’aspirateur à copeaux qui optimisent votre travail à la scie et permettent de l’exposer à moins de risques potentiels.

D’une manière générale, il est plus que conseillé de prendre le temps d’affiner ses réglages au mieux avant de se lancer dans la découpe. Prenez le temps de définir la bonne hauteur de le lame et l’angle de coupe adéquat pour un découpage efficace et adapté à votre situation. Certes, cela prend un peu de temps, temps qui sera largement rentabilisé en termes de propreté de coupe et ménagement de votre outil. Vous avez tout à gagner à prendre quelques minutes pour adapter votre scie à votre travail !

De l’entretien de la scie circulaire

Comme tout outil muni d’une lame, celle-ci peut s’user ! Il vous faudra donc un jour ou l’autre en changer. Cependant, il est fortement conseillé d’entretenir celle-ci pour lui offrir une meilleure durabilité. Pour cela, vous pouvez passer un chiffon enduit d’un peu d’alcool à brûler sur sa surface après chaque utilisation. Cela ne prend que quelques secondes, mais vous assure déjà une durée de vie significativement rallongée. Ensuite, il est fortement conseillé de graisser régulièrement votre lame, à raison d’une fois tous les deux mois par exemple. Cela permettra à votre scie de rester au sommet de ses capacités sur le long terme. Vous pouvez utiliser de l’huile de vaseline. Si vous voyez des traces de rouille apparaître, il est recommandé de frotter votre lame avec une solution spéciale commercialisée par les constructeurs. Il s’agit d’un produit assez coûteux, mais qui permettra de garder votre lame immaculée. Concernant le rangement de votre scie, il est judicieux de munir la lame d’une protection souvent fournie à l’achat et de la conserver en position verticale, à l’abri de l’humidité.

Parlons maintenant de l’entretien annuel de votre scie. Plus technique, il s’agit de procéder au nivelage, l’aiguisage, le poudrage et l’avoyage de votre scie.

  • Le nivelage se charge de remettre les différentes dents de votre lame à la même hauteur pour que le découpage reste homogène.
  • L’aiguisage, ou affûtage redonnera du mordant à votre scie.
  • Le poudrage de votre lame lui permettra de rester aussi rapide qu’à son premier usage et de ne pas se bloquer dans le mécanisme global de la machine.
  • Enfin, l’avoyage permet de recentrer l’axe de votre lame, de rectifier les décalages qui ont pu apparaître.

Vous pouvez procéder à ces manœuvres vous-même, aucune d’entre elle n’étant particulièrement difficile à réaliser. Si vous ne vous faites pas confiance, il est préférable de confier votre outil à un professionnel qui se chargera de refaire une jeunesse à votre scie circulaire. Concernant les réparations du moteur, il peut en revanche être très hasardeux de se lancer soi-même dans des essais de dépannage. Il vaut mieux directement amener votre outil à un atelier si vous sentez des défaillances type rotation irrégulière ou étincelles s’échappant de l’intérieur de l’appareil.

Voilà ce que nous pouvons vous dire à propos de l’entretien et du bon usage de votre scie circulaire. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un outil indispensable et complexe qui mérite donc toute votre attention. Prenez soin de votre scie circulaire, et soyez sûr qu’elle vous le rendra !

Pour en savoir plus :