Vous vous demandez quelle est la différence entre une chaudière basse température et une chaudière à condensation ? Outiz vous liste les avantages et les inconvénients de chacune de ces technologies afin de vous aider à vous décider. Grâce à nos conseils, vous partirez sur l’équipement adapté à vos besoins.  

Des chaudières économiques et performantes

Que ce soient les chaudières basse température ou les chaudières à condensation, ces types de chaudières sont particulièrement performantes et vous permettront de faire des économies d’énergie non négligeables par rapport à un modèle plus ancien.

Les chaudières basse température sont généralement alimentées par du gaz ou du fioul, quant aux chaudières à condensation, elles peuvent fonctionner avec différents combustibles comme le gaz, le fioul ou encore le bois.

Chaudière basse température

Une chaudière basse température chauffe l’eau à une température plus basse que les anciens modèles : maximum 60° contre 90°. Les fumées issues de la combustion du gaz ou du fioul sont ainsi rejetées à une température moins haute ce qui entraîne un meilleur rendement ! En effet, vous brûlez moins de combustible pour un confort de chauffe identique à une chaudière classique. Elle vous permet donc de réaliser des économies d’énergie comprises entre 10 et 30 % par rapport à un ancien équipement – tout dépend de son âge.

Moins chère à l’achat qu’une chaudière à condensation, elle conviendra parfaitement aux petits budgets ou pour chauffer un appartement qui a des besoins de chauffage et d’eau sanitaire moins importants. De plus, elle est simple à installer sur les anciens raccordements et branchements de votre précédente chaudière.

Attention toutefois, avant de vous lancer, sachez que vos radiateurs doivent eux-aussi être basse température. Enfin, une chaudière basse température n’est plus éligible aux primes d’énergie car elle est moins économe qu’une chaudière à condensation.

Chaudière à condensation

Une chaudière à condensation est à l’heure actuelle le modèle de chaudière le plus performant et le moins polluant. Son fonctionnement est simple : elle récupère la vapeur d’eau des fumées issue de la combustion du gaz, du fioul ou du bois pour chauffer l’eau via un échangeur de chaleur.

Son rendement est ainsi excellent. Cela vous permet de faire des économies sur votre combustible puisque pour un confort de chauffe identique vous en utiliserez moins. Elle permet de faire des économies d’énergie de 20 à plus de 30% par rapport à une vieille chaudière. Une chaudière à condensation est idéale pour une maison dotée d’une grande surface à chauffer.

Elle est plus chère à l’achat qu’une chaudière basse température mais est éligible à différentes aides financières. Ce modèle de chaudière est donc plus rentable et plus respectueux de l’environnement car il n’utilise pas d’énergies fossiles et réduit les émissions de gaz à effet de serre.

Attention, votre appareil devra être relié au système d’évacuation des eaux usées. Vous devrez également prévoir de la place pour installer une citerne ou une cuve pour stocker le combustible. Enfin,  n’oubliez pas de la faire entretenir tous les ans par un professionnel.

Tableau récapitulatif  

Logement Rendement Economies d’énergie Éligible au crédit impôt Prix

Chaudière basse température

Appartement bien isolé

90 %

Entre 10 et 30 %

Non

Entre 1 200 et 2 200 euros

Chaudière à condensation Maison 100 à 120 % Entre 20 et 35 % Oui sous conditions

Entre 1 600 et 3 400 euros

 

Pour aller plus loin :