Installer un chauffe-eau électrique est à la portée de tous, encore faut-il être bien équipé et savoir comment vous y prendre. Pour vous aider à poser votre appareil comme un professionnel, Outiz vous liste les outils à avoir et les bons gestes à adopter !

Les outils nécessaires

Avant de vous lancer, vous aurez besoin de certains outils :

  • une perceuse à percussion ou un perforateur ;
  • un mètre, un niveau à bulle et un crayon ;
  • une pince multiprise ;
  • une clé à molette ;
  • un tournevis d’électricien ;
  • un marteau ;
  • une scie ;
  • du papier de verre ;
  • de la colle PVC ;
  • de la filasse, de la pâte d’étanchéité et des joints fibre ;
  • des chevilles adaptées au support et des goujons de fixation.

Vous aurez également besoin d’un groupe de sécurité et d’un limiteur de température.

Choix de l’emplacement du chauffe-eau

Avant de vous lancer, vous devez procéder à quelques vérifications concernant l’endroit où vous souhaitez poser votre appareil.

Votre chauffe-eau électrique doit se trouver le plus près possible des points de puisage et donc de vos besoins en eau chaude – comme votre salle de bain, par exemple, qui est la première pièce concernée – pour éviter les déperditions de chaleur dans vos canalisations mais aussi limiter vos dépenses en eau froide. Votre chauffe-eau ne doit pas non plus se trouver trop loin de votre tableau électrique.

Attention, si votre ballon d’eau chaude est installé dans votre salle de bain, pensez à respecter la norme NF C 15-100. Votre appareil doit être installé à plus de 60 cm de la baignoire ou de votre bac de douche (en volume 3).

De plus, si vous comptez installer votre chauffe-eau dans un garage ou une cave, veillez à ce qu’il soit placé à l’abri du gel et que vos canalisations soient bien isolées au niveau thermique.

Fixation du chauffe-eau au mur

Maintenant que vous avez pris en compte la configuration de votre espace et déterminé l’emplacement de votre chauffe-eau, vous pouvez le fixer au mur en commençant par tracer les repères pour vos trous à l’aide de votre mètre, votre niveau à bulle et le gabarit cartonné fourni.

Si votre mur n’est pas porteur, vous pouvez le poser sur un trépied pour l’installer verticalement. En effet, votre mur doit être capable de supporter la charge de votre ballon lorsqu’il est rempli d’eau.

Dans les deux cas, des chevilles de fixation adaptées au support et au poids de votre appareil sont obligatoires. Elles permettent, si votre chauffe-eau est monté sur un trépied, d’éviter qu’il ne bascule.

Pour une fixation dans un matériau dur, vous devrez :

  • percer vos trous dans le mur à l’aide d’une perceuse à percussion ou d’un perforateur ;
  • placer vos chevilles, vos vis et vos écrous de fixation ;
  • poser le chauffe-eau sur les éléments de fixation et serrer les écrous.

Raccordement hydraulique

Maintenant, il est temps de passer à votre raccordement hydraulique.

Avant de vous lancer, veillez à ce que l’arrivée d’eau et le courant électrique soient bien coupés.

Ensuite vous pouvez :

  • visser le groupe de sécurité avec votre clé sur l’entrée d’eau froide (collerette bleue) puis placer le siphon ;
  • fixer le raccord diélectrique et ses joints sur l’arrivée d’eau chaude (collerette rouge) puis raccordez le flexible de sortie.

Quelques gouttes doivent s’écouler de votre groupe de sécurité au bout de 15-30 minutes. C’est normal, cela signifie que votre groupe de sécurité fonctionne bien et limite la pression à l’intérieur de votre cuve.

Notez que tous vos raccords d’eau doivent être réalisés avec de la filasse et de la pâte d’étanchéité.

Raccordement électrique

Après avoir vérifié que le courant est bien coupé, vous pouvez procéder au raccordement électrique de votre chauffe-eau. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de respecter les codes couleurs.

Commencez par retirer le capot protecteur de votre appareil puis raccordez :

  • le fil de terre (verre et jaune) ;
  • le fil neutre (bleu) ;
  • le fil d’alimentation (marron ou rouge).

Lorsque tout est branché, il ne vous reste plus qu’à régler la température de votre chauffe-eau au niveau du thermostat. Vous pouvez ensuite ouvrir l’alimentation d’eau, le robinet du groupe de sécurité et réenclencher le courant. Il ne vous reste plus qu’à attendre quelques heures pour obtenir votre eau chaude.

Si vous souhaitez faire des économies d’électricité, pensez à coupler l’installation de votre chauffe-eau avec un module heure creuse/pleine. De plus, pour prolonger sa durée de vie, n’oubliez pas de le purger tous les mois et de le détartrer tous les ans. Cela évitera également le risque de pannes !

Pour aller plus loin :

Partager l'article :
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0