Vous vous demandez comment choisir votre chaudière au fioul ? Suivez les conseils délivrés par Outiz et découvrez les atouts des différentes chaudières au fioul existantes sur le marché et quels sont les critères à prendre en compte pour ne pas vous tromper.

Comment fonctionne une chaudière fioul ?

Une chaudière fioul chauffe l’eau grâce à un brûleur qui brûle le fuel (mazout) dans un réservoir indépendant. Cette eau va ensuite être diffusée dans les radiateurs à eau chaude de votre maison ou dans votre réseau de chauffage au sol (plancher chauffant). La chaleur est produite rapidement ce qui en fait une solution autonome adaptée aux grandes surfaces. Elle a également l’avantage de chauffer votre maison ou votre appartement sans dessécher l’air ambiant. Ce type de chaudière est toute indiqué si vous ne pouvez pas être relié au gaz de votre ville et si votre logement consomme beaucoup d’énergie pour se chauffer.

Attention, une chaudière fioul nécessite une cuve de stockage pour votre combustible. Vous devez donc investir dans une cuve adaptée à vos besoins. Elle peut être enterrée ou non à l’extérieur, placée dans une cuve ou dans un local aéré.

Chaudière fioul standard, à condensation ou basse température ?

Chaudière fuel classique

Les chaudières dites traditionnelles brûlent le combustible dans un réservoir pour réchauffer l’eau circulant dans votre circuit de chauffage. Ce sont les modèles les moins chers à l’achat et qui s’adressent plutôt aux petits consommateurs qui s’en serviront comme chauffage d’appoint dans les zones tempérées.

Chaudière au fuel à condensation

Ce type de chaudière récupère la vapeur d’eau rejetée dans les fumées, émises lors de la combustion du fioul, afin de produire plus de chaleur sans consommer davantage de fioul. Le rendement est ainsi supérieur à celui d’une chaudière classique ; il peut dépasser les 100% ! Vous pourrez également faire jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture actuelle par rapport à une chaudière d’ancienne génération – dans un logement correctement isolé.

Même si cette chaudière est plus chère à l’achat, ses performances lui permettent d’être éligible au crédit d’impôt. Attention, une chaudière à condensation nécessite la pose d’un conduit d’évacuation pour l’eau produite au moment de la condensation.

Chaudière fioul basse température

Une chaudière fioul basse température possède un rendement inférieur à une chaudière à condensation. Raison pour laquelle elle est moins chère à l’achat. Elle chauffe l’eau à 40° contrairement à une chaudière au fuel à condensation qui la produit à 90°. En chauffant à des températures plus basses, cela permet de réduire la consommation de fioul.

Chaudière au fuel fermée ou chaudière au fuel ouverte

Chaudière fioul ouverte ou atmosphérique

Une chaudière fioul atmosphérique évacue les gaz via un conduit de cheminée tubé et prélève l’air nécessaire à la combustion dans le local de son installation. Le renouvellement de l’air est donc obligatoire dans la pièce.

Chaudière fioul fermée, étanche ou ventouse

Une chaudière ventouse n’a pas de conduit de cheminée tubée ni d’appel d’air dans la pièce. Elle peut donc être installée dans un local fermé. Néanmoins, elle a besoin de deux circuits pour l’arrivée et l’évacuation de l’air à l’extérieur. Elle est étanche et particulièrement performante.

Entretien et prix d’une chaudière fioul

Une chaudière au fuel nécessite un entretien annuel et sa cuve doit être entretenue tous les 10 ans. Ce nettoyage doit obligatoirement être réalisé par un professionnel. Si vous l’entretenez correctement, votre chaudière peut avoir une durée de vie allant jusqu’à 30 ans !

Le prix d’une chaudière fioul est compris entre 2 000 euros (pour un modèle classique) et 10 000 (pour un modèle à condensation). Vous devrez également ajouter le prix de la cuve qui varie entre 300 et 1 500 euros. Enfin, concernant la consommation annuelle : comptez environ 1 000 euros de carburant pour une surface à chauffer de 50 m2.

Pour aller plus loin :