C’est bien connu, les salons de jardin et l’hiver ne font pas bon ménage.  Pour autant, protéger son mobilier extérieur de la saison des neiges n’est pas chose impossible, à condition de savoir comment s’y prendre. Et ça tombe bien, car Outiz connaît la méthode imparable pour garder votre salon de jardin en l’état, quelle que soit sa matière !

Bien cerner son salon de jardin

Lorsqu’on connaît bien son mobilier extérieur, ça devient tout de suite plus facile de le protéger. Eh oui, chaque matière a sa propre façon de se préparer à l’épreuve. Si un peu d’eau et de savon suffisent au bien-être des meubles en plastique, textile ou résine, on ne peut pas en dire autant du bois et du métal qui donnent plus de fil à retordre.

L’entretien du bois dépend avant tout de son essence. Les meubles en teck ou en bois exotique font preuve d’une excellente résistance à l’humidité et aux températures hivernales, mais leur couleur a tendance à virer au gris en raison des intempéries propres à la période. Pas de panique, il existe une solution : l’huile pour teck. Protectrice et nourrissante, elle s’applique une fois par an et représente une arme efficace contre la dégradation du bois. Pour ce qui est du mobilier en bois classique, il est important de se débarrasser des tâches qui pourraient s’être glissées entre les rainures ou au niveau des pieds. Mais pour cela, une brosse à poils durs et de l’huile de coude suffisent amplement !

La rouille, pire ennemie des métaux

Chez les équipements en métal, les meubles sont généralement très résistants mais montrent un point faible : la rouille. Mis à part l’aluminium, naturellement immunisé, le salon de jardin métallique craint particulièrement ce fléau qui lui fait perdre en solidité et en esthétique. Mais là encore il est possible de passer à travers les mailles, d’abord avec l’application d’un produit anti corrosion, puis en prenant soin d’incliner les meubles pour éviter que de l’eau ne vienne s’y loger pour stagner tout l’hiver. 

Tous à couvert !

Ça y est, les nuits commencent à s’allonger tandis que les températures chutent : c’est le moment de mettre ses meubles en sûreté. Et pour ça, quoi de mieux qu’un abri de jardin ?  À la fois efficace et chaleureux, il permet d’isoler le mobilier tout en apportant une touche esthétique au jardin. Les caves et les garages peuvent aussi être utilisés, pourvu qu’ils ne soient pas humides. Enfin, simple et efficace, la fameuse bâche peut représenter un excellent recours, à condition d’éviter certains pièges.

D’abord, même s’il est tentant d’enfermer hermétiquement le meuble, il est primordial de laisser un peu d’air passer afin de ne pas risquer l’apparition de moisissures. Puis, une attention toute particulière pour les meubles en bois laissés dans le gazon : l’humidité de la terre dégradant facilement les pieds, ils sont à surélever obligatoirement.

 Le retour des beaux jours

Nous arrivons fin mars et le calvaire hivernal touche à sa fin. Avec le danger qui s’estompe, votre salon de jardin va enfin pouvoir retrouver sa vie d’antan et aller admirer le printemps qui se lève. Néanmoins, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation car il est important d’adopter certains réflexes avant le retour aux terrasses tant attendu. Pour notre ami le bois, n’hésitez pas à poncer légèrement vos meubles pour vous débarrasser d’éventuelles tâches ou d’une teinte trop ternie à votre goût. Il est ensuite possible de nourrir votre bois avec de l’huile de lin pour lui rendre toute sa vitalité.

Côté métal, il faut prendre garde à ce qu’aucun éclat dans la peinture ne soit survenu pendant le transport du mobilier. En effet, le moindre impact favoriserait grandement l’apparition de rouille et fragiliserait l’ensemble de la structure.

Voilà, votre salon de jardin est maintenant devenu une vraie machine de guerre, prête à franchir les hivers année après année. Vous n’avez plus qu’à en profiter !

Pour aller plus loin :

Partager l'article :
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0