Afin de bien faire circuler l’air de votre maison, vous souhaitez installer une VMC mais problème vous ne savez pas comment réaliser vos branchements et ainsi chasser l’humidité de votre maisonnée. Pas de panique, Outiz vous indique la marche à suivre afin d’obtenir une installation sécurisée.

Optez pour un interrupteur VMC

Afin toute chose, sachez que votre VMC doit être branchée sur un interrupteur différentiel 30mA/type AC et protégée par un disjoncteur divisionnaire 2A sur votre tableau électrique, comme l’oblige la norme NF C 15-100.

Ensuite, pour la plupart des VMC, un interrupteur à 2 vitesses sera nécessaire. Celui-ci vous permettra de régler la ventilation à la vitesse désirée : réduite (lorsque vous souhaitez réduire le bruit, ouvrir les fenêtres ou partir en week-end) ou accélérée (pour évacuer mauvaises odeurs et buées dans les salles d’eau). Un interrupteur vous permet également de l’arrêter temporairement au besoin. Mais attention, nous vous déconseillons de l’arrêter pendant une longue durée aux risques d’avoir des murs particulièrement humides et de la condensation sur le caisson VMC ou les conduits.

Branchez les fils à l’interrupteur

Pour ce type d’interrupteur vous aurez besoin de 4 fils électriques :

  • 2 fils (rouge de préférence) pour chaque vitesse ;
  • 1 fil vert/jaune pour la terre ;
  • 1 bleu pour la neutre.

Afin de faire votre choix parmi des produits de qualité, n’hésitez pas à consulter notre rubrique de fils électriques. Nul doute que vous trouverez votre bonheur.

Un schéma est bien souvent fourni lorsque vous achetez une VMC. Cela vous permettra de ne pas commettre d’impair !

Pour aller plus loin :

Partager l'article :
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0