Vous envisagez de poser une suspension, accrocher un lustre ou encore fixer un plafonnier ? C’est à votre portée à condition de respecter certaines précautions pour que vos travaux de rénovation se passent dans les meilleures conditions possibles.

A quelle hauteur fixer votre lustre ?

Tout dépend de l’endroit où vous souhaitez le poser :

  • au-dessus d’une table à manger, la partie basse doit se trouver entre 1m60 et 1m75 de hauteur ;
  • au-dessus d’un fauteuil ou d’une zone à éclairer, il doit être positionné à 30/40cm ;
  • au centre d’une pièce à 1m80 minimum.

Prenez garde de respecter les normes de sécurité électriques

Cette indication n’est valable que dans le cadre d’une rénovation complète. Si vous changez juste un vieux lustre déjà posé chez vous, pas besoin de vous en préoccuper. Vous devrez simplement raccorder les fils électriques qui sortent du plafond à l’aide de dominos. Un crochet devra donc être mis en place, à proximité des fils, pour supporter le poids de la suspension.

Dans le cas d’une rénovation complète ou d’une construction neuve, vos lustres doivent être reliés à des dispositifs de connexion luminaire encastrés dans la maçonnerie, les boîtiers électriques DCL (Dispositif de Connexion de Luminaire) via des crochets de fixation. Ils sont composés d’une douille, d’un crochet de fixation et d’une fiche. Pour raccorder votre suspension à ce boitier, il vous suffit d’ouvrir la fiche, de brancher les fils de la lampe aux orifices correspondants (bleu pour le neutre, rouge pour la phase, jaune pour la terre).

Attention à bien vérifier le poids de votre lustre avant de l’accrocher, en effet, le boitier DCL ne peut pas supporter plus de 25 kilos.

Retrouvez notre sélection de boîtes DCL sur Outiz.fr.

Matériel nécessaire

  • Suspension et crochet métallique approprié à son poids ;
  • Escabeau ;
  • Mètre et crayon ;
  • Chevilles et vis ;
  • Visseuse ;
  • Marteau ;
  • Tournevis d’électricien ;
  • Perceuse à percussion ;
  • Pince coupante ;
  • Pince à dénuder ;
  • Domino.

Posez la fixation de la suspension

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de couper le courant. Nous vous conseillons d’installer votre lustre avec une autre personne, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. Comme cela, vous aurez moins de chances de tomber et de vous faire mal.

Attention, ne suspendez jamais votre plafonnier par ses fils électriques à un crochet. Sur une boite DCL, vous en avez un. S’il n’y en a pas, vous devez en installer un. Pour cela, tracez un repère au crayon au plus près de vos fils électriques sans les abîmer, percez un trou à l’aide d’une perceuse électrique et d’un foret de même diamètre que la cheville et adapté à la matière de votre plafond. Mettez la cheville et vissez le crochet de suspension dedans à l’aide d’un tournevis.

Raccordez votre lustre à votre installation électrique

Pendant qu’une personne tiendra le lustre, vous devez raccrocher les fils électriques du plafond à ceux du boîtier ou au domino.

Enfin, il ne vous resterez plus qu’à visser l’ampoule et rallumer le courant afin de vérifier que tout fonctionne correctement. Si vous rencontrez un problème, peut-être que la solution se trouve dans notre article qui vous donne les clés pour palier toute sorte de soucis !

Pour des raisons évidentes d’économies d’énergie nous vous conseillons de privilégier des ampoules LED. Pour connaître tous les avantages de cette technologie, il vous suffit de lire notre article à ce sujet.

Pour allez plus loin, n’hésitez pas à consulter notre guide de choix sur les éclairages intérieurs mais aussi extérieurs. Vous verrez, vous n’avez que l’embarras du choix ! Et pour retrouver toutes nos sus pensions, ils vous suffit de vous rendre directement sur notre site marchand. Nul doute que vous trouverez ce qu’il vous faut.

Partager l'article :
Share on Facebook3Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0