Selon le type de mur que vous souhaitez percer, vous ne vous y prendrez pas forcément de la même manière. Outiz vous en dit plus sur les perceuses et les accessoires à choisir selon le matériau dans lequel votre mur est fabriqué.

Quelle perceuse choisir pour percer un mur ?

Que vous souhaitiez accrocher un cadre ou encore fixer une étagère au mur, vous aurez besoin d’une perceuse et de forets adaptés (béton pour un mur en béton ou brique, bois pour du bois).

Pour percer dans des matériaux tendres, creux ou de faible épaisseur (placo, carreaux de plâtre, béton cellulaire), contentez-vous d’une perceuse sans activer le mode de percussion. En revanche pour des matériaux durs et pleins (béton, brique, pierre), vous devrez utiliser une perceuse à percussion et un foret en bon état ou même un perforateur pour un travail plus précis et sans efforts !

Afin d’aller plus loin et être certain de ne pas vous tromper, nous avons rédigé un précédent article pour choisir votre perceuse selon le matériau à percer !

Quelles chevilles ?

En plus de choisir un foret adapté au matériau, n’oubliez pas vos chevilles ! Elles doivent également correspondre à la surface à percer, à la taille de votre vis et de votre foret mais aussi au poids de l’élément à fixer :

Poids de votre charge Diamètre de la cheville
Plus de 50 kilos 10mm
De 20 à 50 kilos Entre 6 et 8mm
De 6 à 20 kilos Entre 4 et 5mm

N’hésitez pas à lire notre guide de choix sur les chevilles pour apprendre à y voir plus clair.

A savoir que pour fixer une charge lourde dans des maçonneries pleines ou creuses, on vous conseille d’opter pour le scellement chimique !

Percer un mur en béton

A vos marques… Prêt ? Percez !

Avant de vous lancer à percer un mur, n’oubliez pas de porter un masque anti-poussière et de bien protéger votre mobilier en les recouvrant de bâches ou de draps.

Commencez par indiquer au crayon de papier où vous désirez percer et placez votre foret au centre de cette marque. Percez le mur à vitesse minimale et augmentez la vitesse au fur et à mesure. Dans tous les cas, ne forcez pas !

Une fois votre trou réalisé à la bonne longueur (celle de votre vis), retirez votre perceuse en activant la marche arrière pour ne pas abîmer votre trou.

Enfin, il nous reste plus qu’à souffler dans le trou pour enlever la poussière et insérer la cheville dans votre trou.

Pour percer dans du carrelage, n’utilisez surtout pas le mode percussion et optez pour une mèche à faïence qui ne glisse pas et ne fêlera pas vos carreaux. Pareil que pour du béton ou du bois, commencez à vitesse minimum et accélérez ensuite.

Vous êtes désormais totalement qualifié pour percer un mur et ainsi accrocher vos tableaux sans demander l’aide d’un ami bricoleur !

Partager l'article :
Share on Facebook4Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0