La norme NF C 15-100 fixe les règles des installations électriques à respecter en France dans les locaux d’habitation. Cette norme est régulièrement mise à jour, comme nous vous l’avions expliqué dans un précédent article. Aujourd’hui, Outiz vous en dit plus sur le nombre de prises électriques à prévoir chez vous et les différentes solutions en fonction des réseaux.

Quelques rappels sur la norme NF C 15-100

Cette norme française réglemente les installations électriques en basse tension, tant en matière de sécurité de l’installation pour les biens et les personnes que de gestion et d’évolutivité. C’est un cadre incontournable de référence qui précise la réglementation à respecter par tous les intervenants sur un réseau électrique durant les phases de conception, réalisation, vérification et entretien. Les dernières modifications de la norme NF C 15-100, établies par la commission « Installations électriques à basse tension » de l’AFNOR, sont entrées en vigueur le 27/11/2015. Cette norme s’applique aux locaux d’habitation neufs ou faisant l’objet d’une rénovation totale.

Les circuits de prises électriques

Depuis novembre 2015, l’installation des circuits prises dans une maison ou un appartement est simplifiée : une prise 2 pôles + terre équivaut à un socle, qu’elle soit en simple poste ou en multiposte.

Concernant la répartition de ces prises électriques, elle doit également respecter des règles précises :

– pour un séjour de moins de 28 m2, un socle est requis par tranche de 4 m2 (avec 5 prises minimum en périphérie) ;

– pour un séjour de plus de 28 m2, sept prises minimum doivent être réparties en périphérie (à définir avec le maître d’ouvrage), contre trois socles minimum pour une chambre ;

– dans une cuisine, six socles doivent être alimentés par un circuit dédié, dont quatre en plan de travail ;

– dans une salle de bain, aucune prise ne doit être installée près du sol. Pour tout ce qui concerne les matériaux électrique dans ce lieu, ils doivent être intégrés loin des sources d’eau (dans un volume 3) ;

Nombre de prises électriques possible dans une salle de bain– un socle minimum doit être présent dans toute autre pièce de plus de 4 m2 (hors WC) ;

– pour les pièces < à 4m², les garages ou des abris de jardin, il n’est pas obligatoire d’installer une prise électrique.

Où doivent se situer les différents points d’éclairage ?

A l’intérieur d’un logement et sauf cas d’exception, toute alimentation encastrée alimentant un point d’éclairage doit être terminée par une boîte de connexion pour luminaire, également appelée « socle DCL »Un séjour, une chambre ou une cuisine doivent disposer en leur centre d’un point d’éclairage, les autres pièces de 4m2 et plus (hors WC) peuvent avoir à la place une applique équipée DCL. Une entrée principale ou de service doit être éclairée par un point extérieur, quant aux salles de bain, il convient de poser un point d’éclairage équipé DCL avec obturateur IP X4.

Quel circuit pour des volets roulants et des prises multimédia ?

Si vous possédez des volets roulants motorisés, la norme NF C 15-100 impose de créer un circuit spécialisé au minimum. Bien qu’il soit possible de mettre plusieurs volets sur un même circuit, les professionnels conseillent de disposer au moins deux circuits afin de pouvoir accéder à l’extérieur dans le cas où l’un des appareils est en panne.

Pour ce qui est du réseau multimédia, il faut prévoir la pose de deux prises RJ45 minimum par logement, soit une par pièce principale. Ces prises seront reliées à un boîtier de communication implanté dans la Gaine Technique de Logement.

Comment effectuer la pose des prises électriques ?

Sur ce sujet également, la norme apporte une réponse. Une prise se pose à 5 cm du sol minimum si elle fait moins de 20 A, à 12 cm du sol minimum si elle fait 32 A. Dans une cuisine, une prise de plan de travail se pose à 1,80 cm minimum du sol. Et pour leur part, les prises du réseau de communication sont à installer à proximité des prises de courant.

Réaliser des économies d’énergie avec des boîtes d’encastrement hermétiques

Vous ne le savez peut-être pas mais la perméabilité des logements à l’air entraîne une surconsommation d’énergie de l’ordre de 5 à 20 kWk/m²/an ! Pour lutter contre ces déperditions, les boîtiers d’encastrement« Air’métic » de la marque Eur’Ohm apparaissent comme la solution qu’il vous faut ! Ces membranes souples avec pré-découpes intégrées permettent de renforcer l’étanchéité et d’améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation. En effet, elles permettent de réduire ces déperditions de 95 % – ce qui représente un gain annuel de 235 euros pour un logement de 90m² !

Voilà, vous êtes désormais incollable sur les prises électriques et sur les endroits où les installer dans votre logement ! Pour aller plus loin et choisir vos éléments de qualité professionnelle au meilleur prix, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre sélection de prises électriques.

Article mis à jour le 8 août 2018