Une barre de seuil est un élément de finition qui vous permet de dissimuler la jonction souvent inesthétique entre deux revêtements de sol différents. Mais savez-vous comment la poser correctement ? Comment faire s’il y a une différence de niveaux entre vos deux revêtements ? Outiz répond à toutes vos questions et vous explique, pas à pas, comment poser une barre de seuil comme un professionnel !

Optez pour les bons outils

Tout d’abord, avant de vous lancer, vous devez vous munir des bons outils.

Vous aurez besoin d’un nettoyant afin que la surface où vous comptez poser votre barre de seuil soit parfaitement propre. Ensuite, dans le cas d’une barre de seuil adhésive, un mètre, un crayon et une scie à métaux seront également nécessaires.

Avec une barre de seuil à visser, il vous faudra également un perforateur, un marteau, une perceuse à percussion et un tournevis. Les vis et les chevilles adaptées sont bien souvent vendues avec les barres de seuil.

Cachez cette jonction que je ne saurais voir

Pour dissimuler la jonction entre le carrelage de votre cuisine et le parquet de votre salon par exemple, vous pouvez opter pour une barre de seuil adhésive, à visser ou à fixation invisible. A vous de choisir le modèle qu’il vous faut selon la couleur de vos sols.

Bon à savoir : attention notez bien que les barres de seuil adhésives ne peuvent pas être installées sur du lino, de la moquette ou un sol en fibre végétale. Trop flexibles, ces sols présentent des irrégularités qui rendent le collage difficile.

Si vous avez un léger dénivellement, il vous faut investir dans une barre de seuil de rattrapage qui permettra de compenser cette différence.

Dans tous les cas, la barre de seuil, en plus d’avoir une fonction esthétique, vous permet de sécuriser le passage afin que vous ne vous preniez pas les pieds dedans. Elle protège également vos revêtements et facilite le passage d’un fauteuil roulant.

Installation de votre barre de seuil étapes par étapes

Mesurez et tracez vos repères

Tout d’abord, mesurez la largeur du passage. Ensuite, reportez les repères sur votre barre de seuil afin de savoir à quel endroit vous devrez éventuellement la découper. Cela vous permettra de l’adapter à l’ébrasement de votre porte.

Coupez votre barre de seuil

Nous entrons dans la partie la plus délicate. Afin de couper correctement votre barre de seuil, positionnez-là sur une table et coupez avec votre scie à métaux.

Percez vos trous pour insérer les chevilles

Pour une barre de seuil à visser, placez vos repères de perçage sur le sol puis commencez à percer. Veillez à ce que vos trous soient bien alignés.

Fixez la barre de seuil

Vos perçages effectués, il ne vous reste plus qu’à fixer votre barre de seuil. Avant d’enfoncer vos chevilles dans chaque trou, dépoussiérez-les avec un aspirateur. Posez votre barre et commencez à visser une extrémité, au plus près du mur, sans aller au bout (quitte à repositionner au besoin). Poursuivez en vissant les autres vis, sans les serrer trop fort. Terminez en serrant légèrement l’ensemble de vos vis.

Si vous avez opté pour une barre de seuil adhésive, il vous suffit de la positionner correctement sur une surface parfaitement nettoyée et d’appuyer quelques secondes pour qu’elle se colle. Commencez à une extrémité puis faites-la descendre progressivement sur toute la longueur.

Et voilà votre barre de seuil est installée ! Rendez-vous sur notre site marchand pour choisir la barre de seuil qu’il vous faut ou pour consulter notre guide de complet sur comment bien choisir votre barre de seuil. Tous nos produits sont de qualité et sauront vous donner entière satisfaction. Qu’attendez-vous pour jeter un coup d’œil à notre sélection ? Pour aller plus loin et apprendre à bien sécuriser vos escaliers, vous pouvez lire notre article sur les nez de marche !

Partager l'article :
Share on Facebook5Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0