Au fil du temps, le tableau électrique s’est transformé en véritable centre névralgique de la maison. Les fabricants proposent désormais des produits évolutifs bien plus avancés que le simple tableau de répartition. Vous devez équiper votre logement et vous ne savez pas quel tableau électrique choisir ? Benoit Watrigant, directeur digital chez Legrand, a bien voulu répondre à nos questions.


Benoit WatrigantBenoît Watrigant est directeur digital et e-commerce chez Legrand, l’un des leaders dans la fabrication de matériel électrique et d’automatisme.

Il a occupé de nombreux postes commerciaux et marketing chez Legrand, en particulier dans le domaine des interfaces utilisateurs et du bâtiment intelligent.

Benoit Watrigant possède aussi une solide expérience des marchés de l’équipement électrique du bâtiment et de la domotique.

Outiz : Comment choisir le tableau électrique adapté à ses besoins ?

Benoit Watrigant : « Je préfère parler de système plutôt que de tableau électrique car nous avons aujourd’hui une approche plus globale. Cela va au-delà du simple tableau. Nous embarquons dans ce système, le tableau de contrôle ERDF avec le compteur intelligent, le tableau électrique de répartition et le tableau de communication. L’ensemble étant hébergé par un système de gaines techniques. Le tableau de répartition électrique est au centre, mais ce n’est qu’une partie d’un ensemble plus vaste. »

Cela rend-il le choix plus difficile ?

« Non au contraire. Ces tableaux sont modulaires et s’adaptent en fonction des besoins. Ils assurent la protection des différentes lignes électriques (courant fort) et le bornage des modules de communication (courant faible) : téléphone, informatique, télévision. Ils facilitent aussi l’installation en uniformisant d’une certaine façon la mise en œuvre. »

Très concrètement, quel tableau électrique choisir pour un logement ou une maison individuelle ?

« Tous les fabricants livrent des systèmes standards pré-équipés. Comme ils sont modulaires, il est possible de les faire évoluer dans le temps en fonction des besoins. Il est important de prévoir les évolutions futures au minimum comme le prévoit la norme NF C 15-100 : 20 % d’emplacement libre avec six modules disponibles. Mais je conseille d’aller au-delà. Une installation électrique a une durée de vie de trente ans et il y a de multiples raisons de l’agrandir avec l’ajout de nouveaux équipements de confort dans le logement : mise en place d’un système « stop and go », d’un portier vidéo ou d’une piscine. »

> Retrouvez notre sélection de tableaux électriques pré-équipés sur Outiz

Alors, studio ou grande maison, les tableaux sont-ils identiques ?

« En principe, oui. Ils sont cependant proposés en différents formats en fonction des besoins. Il existe des tableaux de treize ou dix-huit modules, disposant d’une, deux, trois ou quatre rangées. En général, pour une maison standard, on choisira un tableau de répartition avec trois rangées de treize modules, contre une seule rangée pour un studio. Il existe aussi de plus petits modules, que l’on appelle coffrets cache-bornes qui comptent jusqu’à dix modules. On peut les utiliser lors d’une extension, pour un atelier ou une piscine. C’est une autre façon d’envisager les évolutions de l’installation dans le temps. »

Et en ce qui concerne l’intensité de l’installation ?

« Tout dépend de la puissance et du nombre d’équipements à protéger. Pour une installation classique, elle sera de 40 ou 63 ampères. Les circuits seront en plus protégés des échauffements par des dispositifs différentiels, interrupteurs ou disjoncteurs. »

> Retrouvez notre sélection de disjoncteurs, interrupteurs différentiels/sectionneurs et parafoudres sur Outiz

Qu’en est-il des tableaux provisoires de chantier ?

« Comme les installations classiques, il existe des coffrets spécifiques qui sont livrés avec protections et branchements intégrés. Il existe des équipements standards modulables ou des équipements sur mesure pour les gros chantiers. »

OUTIZ : Merci Benoit pour cet éclairage fort instructif !


Maintenant que vous savez quel tableau électrique correspond le mieux à votre configuration, nous vous invitons à choisir un modèle de coffret sur Outiz – tableau nu à composer soi-même ou tableau pré-équipé – puis à choisir les composants dont vous avez besoin pour construire un tableau électrique de qualité professionnelle : disjoncteurs et protections, borniers et peignes électriques (pour protéger votre installation des électrocutions) et commandes modulaires (télérupteurs, minuteries, télévariateurs…) pour ajouter encore plus de sécurité à votre montage électrique !

> Si vous avez besoin d’autres conseils pour bien choisir votre tableau électrique, nous avons également rédigé un guide pour vous aider !

Partager l'article :
Share on Facebook8Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn87